lundi 4 avril 2011

Gasland sur Canal plus ce soir à 22 h 20 !


Ne loupez pas ce soir, sur canal plus, une version courte de Gasland à 22 h 20 !


Sortie cinéma le 6 avril en version longue !



Josh Fox préparerait une suite à son documentaire sur l'exploitation du gaz de schiste au niveau mondial, il sera présent en France pour la sortie de son film.

Actualité :


Visite de la mission « gaz de schiste » initiée par le ministère de l’Ecologie

Trois membres de la mission interministérielle sur le gaz de schiste, lancée par les ministres de l’Écologie et de l’Industrie, étaient présents jeudi 31 mars en Ardèche. Ils ont rencontré des élus et des représentants de chambres consulaires (agriculture, commerce et industrie) et du collectif ardéchois “Stop au gaz de schiste”. 

Une délégation du conseil général a ainsi été reçue en fin d’après-midi à la préfecture. Le président, Pascal Terrasse, a expliqué pourquoi le Département était opposé à l’exploration et l’exploitation du gaz de schiste : « Pour les élus, les coûts sociaux, environnementaux et économiques de ce projet seront toujours supérieurs au gains potentiels. L’Ardèche ne peut pas prendre de risque de vendre son âme et de compromettre son avenir contre la promesse de bénéfices financiers à court terme. »
Un document, avec une liste d’une vingtaine de questions, a été remis aux membres de la mission. Ceux-ci se sont engagés à y répondre.

“Vous êtes assis sur un pactole !“

Auparavant, l'avis des maires de Villeneuve-de-Berg et de Valvignères ainsi que du président de la communauté de communes Rhône Helvie a été également entendu. Les membres de la mission voulaient savoir pourquoi, en Ardèche, la population s'était mobilisée aussi fortement. Ils étaient surpris que les Ardéchois ne mettent pas dans la balance le côté économique : “vous êtes assis sur un pactole”, auraient-ils déclaré. Et Jacques Lebras, maire de Valvignières, de leur répondre : “A quoi ça sert d'être riche pour vivre sur un champ de ruines ?” 

Cette mission pose la question de l'indépendance. Lors de l'entrevue, Pascal Terrasse a demandé aux spécialistes si c'étaient eux qui avaient instruit les permis de Villeneuve et de Montélimar. “Oui”, ont répondu ces derniers. 

Source : Le Dauphiné Libéré



Aucun commentaire:

Publier un commentaire