lundi 14 mars 2011

Coustellet Vaucluse contre le gaz de schiste photographies





Difficile de vous présenter un compte rendu de la manifestation contre le gaz de schiste de Coustellet sans parler un moment de ce qui s'est passé au Japon. Difficile de ne pas avoir une sincère émotion pour la population qui doit en ce moment affronter les pires épreuves de son histoire depuis la fin de la seconde guerre mondiale. Difficile de ne pas remettre l'homme et ses prétentions industrielles à sa juste place.


La planète nous rappelle régulièrement que nous ne sommes que ses hôtes provisoires...

Encore plus difficile et insupportable, l'arrogance de nos "responsables" du gouvernement qui sous la fallacieuse étiquette "d'expert", qu'ils s'octroient en même temps que leur fonction ministérielle, se permettent des déclarations aussi ridicules que : "ce n'est pas une catastrophe nucléaire", "un incident", ou qui contre l'évidence de l'actualité, persistent dans la fuite en avant vers une technologie qui n'est pas sans risque... Tous comme le nuage magique de Tchernobyl, la situation du parc nucléaire français serait totalement hors de tout danger. Et les risques sismiques du bassin méditerranéen ne sont évidemment pas comparables... Nos "experts" du gouvernement en savent plus que tous les sismologues de la planète, dormez tranquille ! Ne réfléchissez pas, ils sont là pour ça...

Et voici les premiers analystes financiers qui entrent dans la danse, le gaz de schiste serait une alternative exceptionnelle, ils ont osé. (France Inter matinale, 14 mars 2011)

Il va nous falloir beaucoup de courage et de motivation pour contrer les attaques qui se préparent, les industrielles ne comptent pas laisser tomber la poule aux oeufs d'or, et n'auront aucun scrupule à mettre en avant le gaz pour sauver l'humanité du "manque" de pétrole et du risque nucléaire.

Il y en a eu du courage ce samedi 12 mars à Coustellet, dans le vent et sous la pluie, pour ceux qui sont venus dire non avec fermeté au gaz de schiste. La presse locale a été très timide et bien peu d'annonce du rassemblement ou de compte rendu ont été publiés. France Bleue Vaucluse n'a que très peu parlé de la manifestation. Encore une fois la presse semble... "sélective" dans les informations qu'elle distille aux citoyens.

Mais si la visibilité un peu timide de la lutte Vauclusienne a surpris les groupes venus d'Ardèche, du Gard et d'ailleurs, la motivation et la détermination des intervenants sur place nous ont rassurés sur l'avenir du mouvement. Les élus étaient là, les représentants agricoles, les écologistes, et ensemble, avec force ils ont déclaré leur refus catégorique de toute recherche de gaz de schiste sur leur territoire et au-delà. Rappelant avec talent, les dangers de cette industrie, les carences estivales en eaux, et la perspective inadmissible de la destruction de leur économie locale basée sur le tourisme et l'agriculture. 

Le Vaucluse s'éveille au combat et il faudra mettre en place les réseaux qu'internet nous offre pour que l'information passe, et que la mobilisation s'amplifie.  Plus que tout, c'est l'absence totale d'information envers le public, voulu par les décideurs de ce projet honteux qui doit être dans un premier temps comblée. Projet, rappelons-le, mis en place en deux mois en utilisant les modifications constitutionnelles de ce même gouvernement et en passant outre le parlement par ordonnance, avec la mise en place de ce scandaleux "nouveau" code minier.






Coustellet collectif 84 contre le gaz de schiste Olivier Florens
Olivier Florens

C'est à l'ancienne gare du Coustellet que nous sommes accueillis, un vent violent gène les discours nombreux et percutants. 

manifestation coustellet


L'accueil du collectif 84 stop au gaz de schiste.

lecture lettre nkm coustellet

Lecture de la lettre à Nathalie...

Il faut tout de même rappeler que Nathalie Kosciusko-Morizet semble n'être que la marionnette fusible du gouvernement dans cette affaire, en effet, les droits d'exploration ou d'exploitation dépendent directement du ministère de l'Énergie et de Bercy. Il ne faudrait pas passer à côté de la bonne cible en affligeant le pantin de l'environnement.

maire de gargas contre le gaz de schiste
Maxime Bey maire de Gargas et ses concitoyens contre le gaz de schiste.

contre le gaz de schiste coustellet
Collectif Valvignières
















Venus nombreux, solidaires dans le combat contre le gaz de schiste, des Ardéchois, des Gardois, des Marseillais, etc...





Jean Ferrat
Jean Ferrat, il aurait sans aucun doute dénoncé cette hérésie.

vaucluse contre le gaz de schiste

maxime bey maire de gargas

Le maire de Gargas Maxime Bey explique aux 500 personnes présentes l'absence totale d'information dont sa commune a été victime dans la mise en oeuvre du permis de prospection dit "de Gargas". 

permis
Permis d'exploitation/prospection sud-est
Comment en voyant cette carte, pourrait-il encore y avoir des personnes qui ne se sentent pas concernées dans le sud-est de la France ?

maxime bey
Maxime Bey Maire de Gargas



manifestant contre le gaz de schiste

coustellet contre le gaz de schiste
Non au gaz de schiste !
sauvons la terre
La très belle banderole du Gard

représentant agricole contre le gaz de schiste
Représentant agricole contre le gaz de schiste
Le représentant des agriculteurs vauclusiens expose les dangers d'un tel projet pour l'avenir de la profession, les risques environnementaux et le manque cruel de ressources en eau. Il affirme le refus catégorique de sa profession face à toute éventuelle prospection. Les agriculteurs feront front et aucun camion ne passera.

contre le gaz de schiste vaucluse

Le représentant de la LPO (ligue pour la protection des oiseaux)



Après l'intervention de la représentante du maire de Villeneuve de Berg, c'est au maire de Valvignières en Ardèche de prendre la parole.

le maire de valvignières à coustellet contre le gaz de schiste
Le maire de Valvignières en Ardèche

monique lauvergnas
Monique Lauvergnas adjointe au maire du Thor


collectif marseillais
Le représentant du collectif marseillais


mireille lambertin contre le gaz de schiste
Mireille Lambertin

Mireille Lambertin Médecin


saint montant contre le gaz de schiste



Après de nombreux discours, plus mobilisateurs les uns que les autres, nous nous dirigeons, précédés par Maryse Labatru vers la stèle commémorative de cette première manifestation vauclusienne qu'elle a sculptée.

maryse labatru
Maryse Labatru



Le maire de Gargas et le représentant du conseil général.

stèle de coustellet contre le gaz de schiste

Voici la très belle sculpture symbole de la fondation de la lutte vauclusienne contre le gaz de schiste.

chant des partisans contre le gaz de schiste
Chant des partisans contre le gaz de schiste
Pour conclure cette inauguration, le collectif 07, suivi par la foule très émue, a chanté le chant des partisans adapté à cette nouvelle résistance. Si le gouvernement avait besoin d'un autre symbole, celui-ci devrait le faire réfléchir. Le peuple français attaché plus que tout à la liberté, la justice et à sa terre, au-delà des origines de ses habitants, a toujours été prêt à entrer dans la lutte pour défendre ce qui lui semble juste. Les envahisseurs aux mains huileuses de pétrodollars n'ont qu'à bien se tenir. La résistance française se met en marche, elle est  prête au combat jusqu'à la seule conclusion acceptable, le retrait définitif et inconditionnel de tous les permis d'explorations/exploitations accordés. 

non au gaz de schiste



no gazaran




Si la météo n'était pas avec nous, la chaleur et la motivation des participants elles étaient bien là, et cette première manifestation vauclusienne laisse présager de nouvelles mobilisations bien plus importantes et visibles ! Nous y serons ! Amis vauclusiens, réveillez-vous ! Votre avenir, votre santé, votre vie sont en danger !

Informez votre entourage sur ce qu'est le gaz de schiste, affichez votre refus de cette exploitation criminelle, mobilisez-vous, il n'est pas trop tard ! Nous sommes le nombre, faisons respecter la démocratie et refusons la dictature de la magouille et des financiers. Pour votre avenir, pour l'avenir de vos enfants et petits enfants, sauvons notre terre, sauvons notre eau, sauvons notre vie !

Non au gaz de schiste, non au gaz de la mort !


Reportage France 3







Aucun commentaire:

Publier un commentaire