dimanche 12 juin 2011

Saint Vincent de Barrès contre le gaz de schiste



Vendredi 10 juin 2011, au croisement de la départementale D2, la municipalité de Saint Vincent de Barrès s'engage fermement contre l'exploitation du gaz de schiste sur son territoire. La pose de panneaux d'informations contre le gaz de schiste et la signature le l'arrêté municipal par le maire de la commune, Paul Savatier, sont des gestes forts, marquant la détermination des citoyens de Saint Vincent de Barrès dans ce combat. 

saint vincent de barrès contre le gaz de schiste


pascal blachier saint vincent de barrès

anne marie reme vice présidente du conseil général de la drôme contre le gaz de schiste photo pascal blachier
Anne Marie Reme-Pic Vice présidente du conseil général de la Drôme

Ce sont en effet une cinquantaine de barrésiens qui sont venus soutenir l'action de la municipalité ce vendredi vers 18 heures.

les barrésiens contre le gaz de schiste photo pascal blachier

paul savatier maire de saint vincent de barrès signe l'arrété d'interdiction du gaz de schiste
Paul Savatier maire de Saint Vincent de Barrès signe l'arrêté d'interdiction d'exploration





Le vote des sénateurs du 9 juin 2011 valide le précédent vote des députés concernant la proposition de loi du groupe UMP sur le gaz de schiste, il paraît évident que le combat va être long et difficile, que l'action de chaque entité locale va avoir son importance. La mobilisation de tous doit rester d'actualité. Les autorisations de fracturations hydrauliques "expérimentales" sont en marche, notre territoire est menacé, notre eau, notre air sont en danger, nos vies et celles de nos enfants. Il paraît aujourd'hui évident que cette juste lutte va s'orienter vers des extrêmes que nous avons toujours évités, mais lorsqu'il s'agit de survie, quel autre choix nous laisse-t-on ?

Comment peuvent agir les citoyens lorsque la démocratie est niée et bafouée au profit d'une minorité de lobbyistes industriels ?


Nous devons aujourd'hui associer et mobiliser nos élus locaux, leurs actions, par le vote d'arrêté d'interdiction d'exploration sur leur commune est un moyen important de faire réagir l'opinion. De manière systématique les industriels titulaires des permis d'exploration attaquent les maires signataires de ces décisions, la médiatisation de ces actions auprès du tribunal administratif contre les maires est le meilleur moyen de solidariser l'ensemble des habitants d'une commune autour de son représentant et pour ce combat contre le gaz de schiste. Une prise de conscience qui devient urgente pour contrer cette honteuse "vente" du territoire français aux pétroliers par un gouvernement inconséquent et inique.


Contactez vos élus, votre maire, vos conseillers municipaux et proposez leur une action, un arrêté pour contrer le massacre programmé de notre département, de notre pays. Réapproprions nous la démocratie, et montrons notre détermination sans faille contre ces décisions arbitraires et criminelles.

saint vincent de barrès contre le gaz de schiste

non au gaz de schiste

les citoyens contre le gaz de schiste

saint vincent de barrès

paul savatier et jean claude callon photo pascal blachier
Le maire de Saint Vincent de Barrès Paul Savatier et le premier adjoint Jean Claude Callon





Affichons notre mobilisation contre le gaz de schiste !

Rendez visible votre refus !

Non au gaz de schiste !

Ni ici, ni ailleurs !



Aucun commentaire:

Publier un commentaire