jeudi 12 juin 2014

Col de la Cayolle Mai 2014

Nous ne pensions pas en ce mois de mai 2014 trouver le col de la Cayolle dans cet état... 
Mais commençons par saluer nos sympathiques aubergistes situés non loin de Saint Martin d'Entraunes, au Val Pelens.

Au bord du Var saint martin d'entraunes photo blachier pascal


Si vous aimez les lieux paisibles, la nature avec un grand N, les balades en montagne, ou l'hiver, les stations familiales, alors allez au plus vite au Val Pelens, vous y découvrirez un paradis préservé.


Ne vous découragez pas par la route, le paradis se mérite, et la récompense sera au rendez-vous. Nous aurions dû arriver par le col des Champs, accès le plus direct pour l'Auberge, mais en ce début mai, le col n'était toujours pas ouvert, c'est donc par les gorges de Daluis que nous sommes arrivés.






Voici donc notre camp de base, l'Auberge des aiguilles, un bâtiment isolé sur la route du col des Champs, face à une petite station de ski, presque invisible en ce printemps.


L'Auberge a été reprise il y a peu par une famille originaire d'Alsace, des gens très sympathique et chaleureux. Vous apprécierez leur accueil. Et si certains détails sont perfectibles dans l'hôtellerie et les abords de l'auberge, il est évident que leur volonté de rendre le lieu exceptionnel réglera ces petits soucis rapidement.


Sur la route du col de la Cayolle, de magnifiques cascades jalonnent notre montée.


La cascade d'Aiglière  est certainement la plus impressionnante de par sa hauteur et ses multiples sauts.


Avant la dernière montée vers le col de la Cayolle, Estenc et son petit lac offre un petite plaine entourée de hautes montagnes. C'est là également que le Var trouve sa source.




7 mai 2014 le col de la Cayolle est ouvert depuis peu, par endroit, c'est encore 9 mètres de neige qui nous attendent, la température est de deux degrés centigrades.




Nous ne pensions pas qu'il y aurait tant de neige en mai, même si nous nous étions renseignés avant de venir et que nous savions que le col des Champs n'était pas encore ouvert.

blachier valerie col de la cayolle photo blachier pascal

valerie blachier au col de la cayolle photographie pascal blachier

La route est étroite, les zones de croisements sont rares, et en allant vers Barcelonnette c'est encore plus difficile. Il faut un certain cran pour déneiger un route pareille, je tire mon chapeau aux employés des routes, chapeau !



Aucun commentaire:

Publier un commentaire