mercredi 18 mai 2011

Être au centre du monde le jour de son anniversaire...

Balade tranquille au hasard des petites routes de la Drôme, à la recherche d'un inconnu. Je dis toujours qu'il faut savoir se perdre et croire au hasard, cette journée un peu spéciale pour moi en sera une nouvelle fois la preuve...


C'est un éperon rocheux qui attire notre attention de loin, et plus près nous y découvrons les ruines d'un château et une grotte.



Malheureusement cette intéressante ruine n'est pas accessible, en tout cas pas sans pénétrer dans une propriété privée gardée par un gros chien... Retournons donc vers Ourches pour nous renseigner. Nous avons eu la confirmation de notre constatation, mais nous avons surtout bénéficié d'un conseil que nous nous sommes empressé de suivre, nous sommes allés à La Baume Cornillane, et là...


Première étape conseillée, la grotte de la Dame, la Dame étant Catherine de Cornillan qui venait se cacher dans cette grotte durant les guerres de religions au XVIIe, de cette grotte elle surveillait le siège de son château.


Ni guerre, ni religion pour ma dame, juste le plaisir infini de découvrir notre monde.


Nous voici maintenant devant le château de La Baume Cornillane et les ruines de la cité féodale. C'est là que la surprise nous attendait.




Le donjon féodal avec en fond les restes de remparts et le Vercors. Sur les ruines du donjon, il y a encore la canalisation de pierre qui permettait de récupérer l'eau de pluie.







Voici la vue du donjon, pas mal du tout ; mais il est temps de vous expliquer ce titre, car ce dimanche j'étais au centre du monde !


Il est fort dommage que ce panneau soit en si mauvais état ! Quoi qu'il en soit la surprise fut totale pour nous !

centre de la pangée


Voilà qui devrait vous encourager à visiter les petits chemins qui vous entourent, en effet, nous ne pouvions imaginer trouver un lieu géologiquement capital à 30 minutes de chez nous...


Aucun commentaire:

Publier un commentaire