samedi 31 janvier 2015

Bormes les mimosas

Une soudaine envie de soleil et de lumière nous ont entrainé sur la côte d'Azur, ainsi grâce à la générosité de Chantal et François, nous voici dans l'un des plus beaux villages de la côte, Bormes les Mimosas.


Bormes les mimosas est une petite commune du Var, elle comptait au dernier recensement 7698 habitants. Deux manifestations culturelles sortent du lot, en février, le corso fleuri et en juillet la fête de l'indépendance de l'Argentine. En effet, Hippolyte de Bouchard qui s'est fait remarquer durant la guerre d'indépendance est natif de Bormes les mimosas.



Depuis le parking gratuit  nous avons rejoint par un petit escalier la mairie qui fait face au village et nous offre un point de vue superbe.



Pour nous, le choc est total, la veille encore nous avons dû déneiger la cours pour sortir notre automobile et ici tout est en fleur, c'est un réel plaisir un peu de soleil sous ce magnifique ciel bleu.




 Dès le début de notre visite les plantes exotiques illuminent notre cheminement.



En plein hiver, le mimosa nous apporte le soleil qui nous manque tant, et pour ne rien gâcher, avec un agréable parfum.




Ce jour là, le village était à la veille de la rencontre florale Mimosalia, les hôtels se préparaient à recevoir les visiteurs.



Le grand hôtel domine le village.


Finalement, les mimosas sont relativement rares à Bormes, ou tout au moins ils n'étaient pas encore fleuris ou déjà défleuris. Celui qui se trouve devant la promenade qui longe l'hotel de ville est remarquable.








En contre bas de l'hôtel de ville, une grande terrasse offre un panorama unique sur le village.


Il est temps pour nous de nous perdre dans le labyrinthe de ruelles.


En plus des fleurs exotiques, les agrumes sont là, mandarines, citrons, oranges, avec les palmiers nous avons l'impression de ne plus être en France.





La douceur du lieu et du climat sont prétexte à faire une pause.


Le village est composé d'une innombrable série de ruelles aux maisons hautes et colorées.




Partout des fleurs, des agrumes, ici un citronnier croule sous le poids de ses fruits.



Dans une petite ruelle, un jardin exotique se visite accompagné d'un guide, malheureusement pas en cette saison.


François essaye de voir le jardin exotique en contre bas.



Un grand palmier domine le jardin exotique.


Tout en étant hétéroclite, le village offre une belle cohérence, il pourrait représenter le village provençal type.


Une fontaine dans une ruelle.




Les palmiers sont superbes, et le beau temps rajoute à la sensation estivale. C'est sans aucun doute la meilleure saison pour profiter de la côte d'Azur.







Nous nous rendons vers le parc communal où se déroulera mimosalia, des agrumes bordent le chemin.


Des orangers, citronniers, une main de Bouddha nous en prenons plein les yeux.



Il existe plus de 1200 espèces de mimosas.







Cette courte visite a été un ravissement, après la neige et le brouillard persistant, la lumière de la côte d'Azur nous a rechargé les batteries pour affronter la fin de l'hiver.



La France est un pays extraordinaire, et si la côte d'Azur a subit quelques dommageables outrages, il reste ici et là des lieux préservés qui laissent entrevoir ce qu'elle devait être à la belle époque.



Voici les fleurs d'eucalyptus dans le parc en dessous du parking.



Si vous en avez l'occasion, allez voir les mimosas en fleur l'hiver sur la côte d'Azur, en plus de la beauté de ces végétaux, vous retrouverez une côte d'Azur vivable et agréable.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire