mardi 26 février 2013

Rochebaudin

Petite sortie hivernale, si les conditions de prise de vue n'étaient pas des meilleures, le village lui est une petite merveille, et c'est avec impatience que j'attends les beaux jours pour y retourner.

Le petit village Dromois est blotti contre une dalle rocheuse, dans le creux des affluants de la Rimandoule le ruisseau dont il verrouille le passage.

rochebaudin dans la drôme photo blachier pascal


la chapelle notre dame de senisse photo pascal blachier

Au sommet de la crête rocheuse, les ruines des châteaux médiévaux dominent la chapelle Notre Dame de Sénisse et le village. Un projet se met en place pour remplacer les tuiles romanes de l'église pour lui redonner son aspect originel fait d'un toit de pierre typiquement provençal.

le bout du pont de rochebaudin photo blachier pascal

Au bout du pont, la départementale traverse la falaise par un étonnant passage, à l'origine la traversée se faisait dans le village sur un petit pont.


ruelles de la rochebaudin photo blachier pascal

Quelques ruelles serpentent le village qui se répartit sur les deux rives du ruisseau.

valérie blachier dans les ruelles de rochebaudin photo blachier pascal




Une porte, vestige des remparts médiévaux qui protégeaient le village et ses châteaux, nous permet d'accéder à la chapelle.

valérie blachier visite la chapelle notre dame de sénisse à rochebaudin photo pascal blachier

valérie blachier regarde le village de rochebaudin photo pascal blachier

Sur le sommet de la falaise, au dessus de la départementale, une croix domine le village.

rochebaudin dans la drôme photographie blachier pascal au delà du cliché

Le lieu est paisible, un peu à part des axes de circulations habituels, départ de randonnées, il mérite à lui seul la visite, un très beau village.


chapelle notre dame de sénisse photo pascal blachier


valérie blachier sur le pont de rochebaudin photo pascal blachier

Notre visite hivernale est terminée, nous reviendrons lorsque le temps sera plus clément et la lumière meilleure...








Aucun commentaire:

Publier un commentaire