samedi 10 septembre 2011

Département de l'énergie américain, évaluation en trompe-l'oeil


Je voudrais vous orienter vers le site OWNI qui nous présente ici le cynisme renouvelé des décideur face aux réalités environnementales de l'exploitation du gaz de schiste, extrait :

"À Washington, au département de l’Énergie, un nouveau sous-comité sur le gaz naturel se montre très favorable au gaz de schiste ; à contre-courant de plusieurs réseaux d’experts. Depuis peu, des scientifiques américains s’en inquiètent. Interrogée cette semaine par OWNI, la porte-parole du secrétaire à l’Energie, Tiffany Edwards, plaide en faveur de la complémentarité des points de vue :
Le sous-comité respecte un équilibre entre expérience et expertise et chaque membre est proprement qualifié quant à la connaissance pratique et technique. Certains ont jugé le panel trop favorable à l’industrie, d’autres trop pro-écologistes. Nous pensons avoir touché juste et que la diversité des points de vue ne peut que renforcer la qualité du résultat final.
Une explication contestable au regard de la composition de cette instance, chargée de se prononcer sur les gaz de schiste aux Etats-Unis. Car sur les sept experts réunis dans le sous-comité, six s’avèrent liés à l’industrie énergétique."
Pour bien comprendre la réalité de cette nouvelle expertise, le site OWNI propose une infographie très "éclairante" sur les experts composants cette commission.
Il serait intéressant de posséder le même genre d'information sur les rédacteurs des rapports remis à notre gouvernement...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire