mardi 28 février 2017

Abbaye de Montmajour


Les passionnés de peinture la connaisse au travers des dessins de Vincent Van Gogh, je vous propose aujourd'hui une visite de l'Abbaye de Montmajour près d'Arles.




Aux portes d'Arles, sur un piton rocheux, dominant la plaine et les marécages, le mont Majour éperon de calcaire reçoit depuis le Xe siècle une communauté de bénédictins. Au milieu du XIe siècle la chapelle Saint Pierre est bâtie contre la petite falaise. Une église abbatiale sera par la suite construite pour recevoir "les vrais" vestige de la croix, cette relique attirera les pèlerins et donnera les moyens a la communauté de se developper. A la fin du XIIIe siècle l'abbaye étend son pouvoir de la vallée de l'Isère à la Méditerranée par l'intermédiaire de 56 prieurés.


En 1369 commence la construction de la tour Pons de l'Orme, c'est le début de la mise en défense de l'abbaye pendant la guerre de cent ans. Au pied de la tour les tombes rupestres indiquent l'emplacement du cimetière des moines.



A l'arrière de l'abbatiale, une porte aménagée dans l'abside permet de rejoindre la crypte.





Face a la tour, le monastère Saint Maur, il a été dessiné par l'architecte avignonnais Pierre II Mignard entre 1703 et 1719. Il fut incendié et une deuxième série de travaux furent réalisés de 1726 à 1728 sous le contrôle de Jean Baptiste Franque. Sa physionomie définitive fut donnée entre 1776 et 1747 avec 16 travées en façade. Durant la révolution le monastère fut dépouillé de sa toiture et de sa charpente, le bâtiment servit de carrière de pierre. Il a été classé en 1921 et fut partiellement restauré en 1994.



La vue sur le monastère Saint Maur depuis le sommet de la tour Pons de l'Orme.



Depuis le sommet de la tour Pons de l'Orme nous avons une vue plongeante sur le cimetière rupestre.


Au loin, la chapelle Sainte Croix construite à la fin du XIIe siècle pour accueillir le pardon de Montmajour.


La nef de l'abbatiale Notre Dame fut achevée en 1153, elle témoigne de l'architecture romane provençale à son apogée, simplicité du plan en croix latine, nef unique voutée en berceau d'une grande hauteur.




L'abbaye possède un petit cloitre aux très belles sculptures, il avait une fonction funéraire et possède de nombreuses pierres tombales, notez également la présence de l'enfeu des comtes de Provence important donateur de l'abbaye.














Le jardin du cloitre possède une citerne surplombée d'un puit aux dimensions impressionnantes.






La galerie ouest est sculptée au XIIe siècle d'un bestiaire fantastique.



Le site de l'abbaye de Montmajour est remarquable, la visite est étonnante, il faudra être attentif au vent lors de votre visite, l'accès au sommet de la tour Pons de l'Orme étant interdit en cas de grand vent. 

Il faut prendre également le temps de naviguer à pied tout autour du site, une visite a compléter !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire