lundi 19 novembre 2012

Patrick Edlinger



Merci et au revoir Monsieur, grâce à vous j'ai connu les délices verticaux, et ce monde fabuleux de passionnés, bonne ascension !






Aucun commentaire:

Publier un commentaire