vendredi 7 septembre 2012

Gaz de schiste, les camions arrivent en Ardèche et dans le Gard

camion vibreurs gaz de schiste


Je me permets de vous retranscrire ici, le communiqué de presse du Collectif 07 Stop au gaz de schiste du jeudi 6 septembre 2012 :

La Société Mouvoil SA demande l’autorisation de faire circuler des camions sismiques en Ardèche et dans le Gard. Les Collectifs Stop au gaz et huile de schiste en appel aux citoyens.

Le Collectif 07 a appris hier que la Société Mouvoil SA, détentrice du Permis « Bassin d’Ales », à cheval sur l’Ardèche et le Gard, à demandé aux Préfectures de chacun de ses départements de faire circuler des camions sismiques (voir carte en annexe).





Cette demande est en cours d’étude auprès des préfectures, mais aucune date de rendu n’a été mentionnée. Il a été précisé que les maires de communes concernées seront contactés « pour avis » dans le cadre de cette étude. Il faut tout de même rappeler que le Président de cette société avait annoncé ces travaux pour « après les vendanges et avant les fortes pluies ».




Les Collectifs lancent un appel aux citoyens. 

Les habitants de l’Ardèche et du Gard sont invités à participer à la vigilance et à se préparer à bloquer ces travaux si ceux-ci étaient autorisés :

1. VIGILANCE :
redoubler de vigilance et signaler au comité de veille du Collectif 07 (06 23 66 15 51) toute circulation de véhicules suspects, annonces en mairie...
Les Collectifs rappellent qu’il est important de passer par ce numéro et le site internet afin qu’ils puissent vérifier l’information avant d’alerter la population.

2. COORDONNEES :
Les personnes souhaitant être prévenu en cas d’alerte sont invitées à faire passer leur n° de téléphone portable par courriel à contact@stopaugazdeschiste07.org
L’alerte sera transmise par SMS par le Collectif 07 en même temps qu’aux pyramides téléphoniques mises en place depuis un an.

3. COMMUNICATION :
Tous peuvent participer à l’effort de communication en faisant suivre cette information ou en participant à la campagne d’affichage en cours dans les communes. Contacter le Collectif 07 pour plus d’informations.
L’éventualité d’études sismiques sur ces territoires étant connue, la Commission VIA du Collectif 07, en partenariat avec les Collectifs du nord du Gard, ont préparés plusieurs scénarios d’actions non-vlolentes. Toutes les informations seront transmises au moment opportun.



Réunion publique sur le Permis Bassin d’Alès le 13 septembre 2012 à 20h00 

Les Collectifs Stop au gaz et huile de schiste tiendront une réunion publique à Barjac le jeudi 13 septembre 2012 à partir de 20h00, afin d’expliquer les risques particuliers inhérents au permis Bassin d’Alès et à la zone géologique qu’il recouvre.


Ce permis vise en particuliers de forer à 1400m de profondeur. Il prévoit également l’utilisation d’une technique de fracturation, ce qui paraît extrêmement risqué dans cette zone dont le sous sol karstique comporte de nombreuses failles dans lesquels l’eau circule. 
Cette réunion sera aussi l’occasion de préciser en quoi consistent des travaux sismiques.

COLLECTIF 07 STOP AU GAZ DES CHISTE
Contact presse : Jean Louis Chopy – 04 75 36 72 83 / coordination@stopaugazdeschiste07.org


Télécharger le communiqué de presse (pdf 79 ko




Si l'exploration était mise en oeuvre sur notre territoire malgré les engagements et les actions de la nouvelle majorité, que ce soit au niveau des parlementaires ou des élus locaux, la décrédibilisation du monde politique serait totale et ce serait un coup fatal à la démocratie dans notre pays. Les dernières élections présidentielles ont soulevé un immense espoir dans l'électorat et la jeunesse de France, aujourd'hui les belles promesses semblent petit à petit s'effilocher, certaines au regard d'une réalité difficile, d'autres par compromission sous l'influence de quelques lobbys et pouvoir financier. Alors que les plus riches voient leurs revenus augmenter encore de 1,2 %, la grande majorité des Français s'interroge sur le recul du gouvernement de taxer ces citoyens hors normes financièrement à 75 % comme promis dans la campagne pour qu'ils participent enfin équitablement à la vie de la nation.

Aujourd'hui, le choix est entre les mains de ce gouvernement et de ce président qui a la majorité absolue dans les deux assemblées, le courage doit primer sur la pression des lobbys, le chantage actuel des pétroliers de par l'augmentation du prix du pétrole n'a d'autre but que d'acculer les pouvoirs publics à leur accorder cette exploitation illusoire des huiles et gaz de schistes, inquiets par la journée internationale de mobilisation contre cette industrie le 22 septembre 2012, ils accélèrent le mouvement.

(d'où viennent ces variations si ce n'est de la spéculation ? Aujourd'hui, 159 litres de brut coûte 0,472€)


Aujourd'hui au-delà de la négation des dégâts environnementaux irrémédiables de l'air, de l'eau et de la terre que ces exploitations engendrent, les calculs à court terme semblent primer dans l'esprit de nos élus, combien de temps encore allons nous devoir nous faire flouer, combien de temps encore ces élus imaginent-ils que les citoyens, majoritaires et directement concernés par les retombées toxiques de ces industries vont accepter dans le calme cette cynique réalité ?



Refuser de se laisser empoisonner, refuser de voir sa terre sacrifiée sur l'autel des profits est un droit qui dépasse les législations, rien ne pourra empêcher un citoyen de défendre sa vie et celle de ses enfants. Ceux qui imaginent qu'il suffit d'avoir le pouvoir financier pour détruire des vies risquent d'être surpris, lorsque la survie est en jeu, les limites sont repoussées.

Les rassemblements de l'an passé ont démontré que cette résistance réunit les citoyens au-delà de tous clivages, d'origines sociales, économiques, politiques et de nationalités !



Restons vigilants, et mobilisés, ce n'est pas fini, la résistance doit s'organiser, le combat sera difficile et long, sans doute violent, mais la violence si elle existe sera contrainte par l'imminente nécessité de préserver nos vies, notre terre,  notre eau et notre avenir !



Réalisé sans trucage ! Merci messieurs les pétroliers !




Messieurs les politiques vous ne pourrez pas dire que vous ne saviez pas !






Pour ceux qui ne l'auraient pas encore vu, voici l'incontournable documentaire Gasland.








Aucun commentaire:

Publier un commentaire