mardi 20 février 2018

Châtillon en Diois fin de journée


Voici Châtillon en Diois lors d'une fin de journée hivernale, la lumière rare donne aux ruelles une ambiance particulière.



Le village est juché sur une butte en contrebas de la montagne de Glandasse. Il reste peut de chose du château qui a donné son nom au village, ses ruines domines Châtillon en Diois.


Nous accédons au village par la rue du ruisseau en longeant ses maisons courbées.



Le Glandasse sous la neige domine les maisons.


Vers le haut la rue des Rostangs que nous allons suivre, vers le bas la viol du fossé fermé lors de notre visite en raison de travaux.


Entre les maisons, une montée d'escalier nous laisse espérer un accès aux ruines du château, malheureusement un portail nous stipule le caractère privé du passage et peut-être des ruines ?




L'église St Nicolas fut construite vers 1200 au pied du château en prenant appui sur la falaise. Elle est l'église de la paroisse du XIVème siécle au XVIIème siécle mais vu son mauvais état, elle est démolie vers 1700 et remplacée par l'église St Julien.


Les ruelles de Châtillon en Diois portent le nom de viol, ces ruelles étroites sont souvent des voies sans issue qui donnent sur des placettes, ou des quartiers.




La rue des Rotangs jusqu'a la tour de l'horloge et la place du Reviron.






La place du Reviron dominée par la tour de l'horloge construite en 1725.



Sur la place, une boulangerie vous propose une pause gourmande.



Perspective sur la rue neuve avec la fontaine de la place du Reviron en premier plan.


Depuis la montée du tricot, la tour de l'horloge et la perspective sur la rue neuve.


Très étroite à sa sortie, la rue neuve peut être mal commode a traverser en automobile...


Châtillon en Diois est un labyrinthe de petites ruelles, il faut savoir prendre le temps de s'y perdre pour y découvrir ses trésors.


Placette de Châtillon en Diois.


Les passages se multiplient, les placettes tranquilles bordées de maisons de pierres succèdent aux ruelles où les chats surveillent les passants.



Nous reviendrons à Châtillon en Diois avec plus de soleil pour rendre hommage à ce village qui mérite de prendre le temps pour l'arpenter.





Nous avons attendu longtemps sont arrivée, mais il n'est jamais venu, finalement nous sommes repartis en auto.



Aucun commentaire:

Publier un commentaire