lundi 26 août 2013

Gaz de schiste rassemblement de Nîmes 30 août 2013




Vendredi 30 août 2013 à 14 heures

Tous à Nîmes

Pour protéger notre territoire !



Alors que l'exploitation du gaz de schiste n'est plus le fer de lance de la spéculation américaine, les entreprises gazières et pétrolières ne pouvant plus financer les forages prisonnier de cette fuite en avant, le projet Français, lui, contre toute logique reste d'actualité pour des pétroliers vexés par la réussite des actions citoyennes.

Nous devons donc être très attentifs, et être présents en masse ce vendredi 30 août à Nîmes devant la préfecture pour rappeler notre détermination, le gaz de schiste n'a pas sa place sur notre territoire, l'eau est plus importante que la spéculation d'une minorité.

Le bilan de cette exploitation va bien au-delà des dégâts environnementaux locaux. Bien au-delà des retombées sanitaires désastreuses sur les populations des zones d'exploitations. La qualité même de notre atmosphère est déséquilibrée par les millions de mètres cubes de méthane et autres gaz relâchés par les puits d'exploitations, l'équilibre global de la planète est touché et les évènements climatiques catastrophiques de ces dernières années en sont le témoignage.

L'économie est en péril, les grands groupes pétroliers eux-mêmes sont pris au piège de leur folie spéculative, les cours du gaz se sont effondrés, rendant les forages de gaz de schiste plus cher pour leur exploitation et donc non rentable, les dépôts de bilan se multiplient.

Cet afflux de gaz aux États-Unis a modifié la donne énergétique mondiale, les entreprises américaines ont foncé tête baissée dans cette énergie au détriment de ressource historique comme le charbon, ce qui pourrait paraitre une bonne chose si le bilan de l'exploitation des gaz de schiste n'était si négatif et destructeur pour les territoires d'exploitation. Retombées directes sur notre vieux continent, l'Allemagne a augmenté sa consommation de charbon, le coût en étant abaissé par son excédant sur le marché mondial, les Américains l'ayant délaissé. Toute l'économie mondiale semble faire marche arrière vers les énergies fossiles les plus polluantes. 

Combien de temps encore allons-nous troquer la qualité de vie, la santé, le fragile équilibre écologique  de notre planète à la sur consommation et la spéculation financière ? Pourquoi continuer cette course folle vers une énergie fossile épuisée, pourquoi investir tant d'argent et d'énergie dans une voie sans issue ? N'est il pas temps de se tourner sérieusement vers les ressources renouvelables et écologiques que notre planète notre environnement nous offre encore ? Gérons mieux notre énergie, économisons, et développons les projets de centrales solaires qui remplaceront avantageusement nos centrales actuelles et sans laisser en héritage pour des millions d'années des déchets hautement toxiques.

Documents :




Ni ici, ni ailleurs !

Non au gaz de schiste !


Aucun commentaire:

Publier un commentaire