dimanche 24 juin 2018

Mazan l'Abbaye sur la ligne du partage des eaux

Depuis quelques mois un parcours artistique a été mis en oeuvre pour révéler la ligne de partage des eaux sur le plateau Ardéchois. Voici l'une des oeuvres les plus étonnante, un travail pictural de perspective et de point de vu qui permet si l'on se place à l'endroit choisi par l'artiste de voir apparaitre sur les vestiges de l'Abbaye des cercles parfaits.



"Le travail de l’artiste franco-suisse Felice Varini, né en 1952, s’inscrit dans le champ de la peinture. Depuis les années 1970, qu’il s’agisse d’espaces fermés ou de paysages urbains, sa peinture se déploie en dehors du tableau, à même les éléments architecturaux en présence. Felice Varini développe ainsi un art de l’in situ, il agit en sa qualité d’artiste sur la réalité physique d’un paysage, d’une architecture. Dès ses débuts, il s’est affranchi du cadre de la peinture pour la développer dans l’espace. Paradoxalement, il met à jour le caractère fondamentalement bidimensionnel de la peinture puisque vus d’un point très précis, les fragments peints dans l’espace s’assemblent pour former une géométrie parfaite qui s’impose au regard. En dehors de ce point de vue, c’est l’éclatement de la figure, les volumes de l’espace reprennent le dessus. Invité dans les plus grandes institutions artistiques mondiales, Felice Varini est, sans conteste, l’un des artistes les plus reconnus de sa génération au niveau mondial."



En se rapprochant nous pouvons voir le travail à la feuille d'or sur les pierres des bâtiments du site de l'Abbaye à Mazan l'Abbaye.



L'impression est étrange, entre rejet, par respect pour le patrimoine, réaction normale pour tout ceux qui détestent les tags et autre graphitis qui nous pourrissent la vie et admiration pour la précision du travail réalisé.


L'artiste à choisi la feuille d'or pour sa nature minérale et naturelle, son application et sa qualité non destructive pour son support. La peinture aurait été catastrophique sur les pierres de ce monument de notre patrimoine.


Si vous n'êtes pas au point parfait, la mauvaise perspective fait apparaitre les décalages des lignes qui forment les cercles.


Une visite à faire, un très intéressant travail optique qui vous permettra de voir l'importance du point de vue dans la contemplation d'un paysage. 




Aucun commentaire:

Publier un commentaire