mardi 28 mars 2017

Ferme de Bourlatier et Gerbier de Jonc


Voici un très bel exemple de l'architecture paysanne du plateau ardéchois, la ferme de Bourlatier.
Aujourd'hui cette grande bâtisse de pierre noire propose des expositions et des animations en période estivale.



A cinq minutes de là, le Mont Gerbier de Jonc, suc volcanique domine le plateau, son ascension reste délicate malgré les aménagements, et en redescendre est encore plus difficile. Mais avec de bonnes chaussures et une bonne condition physique, c'est faisable. Attention aux personnes victimes de vertiges, ou avec des faiblesses au niveau de l'équilibre, ce n'est vraiment pas facile.


Au sommet, une vue imprenable sur 360° !





Peu d'images, car j'ai passé mon temps à aider des personnes âgées à monter ou descendre du Gerbier de Jonc. Il faudrait que la difficulté réelle de cette ascension soit indiquée clairement au départ du sentier et des modifications à la descente semblent indispensables pour en faire un lieu touristique tout public, les chaines et les cordes ne suffisent pas à certaines personnes. C'est dangereux et anormal de laisser monter des personnes qui seront bloquées au sommet ou au milieu de la descente.




Aucun commentaire:

Publier un commentaire