lundi 8 octobre 2018

Fête médiévale Saint Vincent de Barrès 2018



Il y a des rendez-vous qu'il est difficile de manquer lorsqu'ils se déroulent chez nous, voici quelques images de la douzième fête médiévale de Saint Vincent de Barrès en Ardèche. Avant de partager ces images il me semble important de remercier ceux sans qui cette fête serait impossible, les bénévoles qui offrent leur temps et leur passion pour le plaisir de tous ! Merci aux membres de l'Association Barrès Loisirs Animation Culture et bravo pour cette nouvelle réussite.


Notre village a revêtu ses habits de fête, les saltimbanques occupent les lieux.


Forgeron et amazone étrange animent les ruelles, ici le médiéval prend quelques libertés.




L'atmosphère chargée de l'odeur du charbon nous indique que la forge est active, voici un nouvel atelier.







Les herboristes et médecins de l'époque médiévale nous présentent les principales lotions et préparations que l'on pouvait trouver au moyen âge.




Un armurier nous présente son travail, de la fabrication d'arc, de flèches, aux cottes de mailles.




Un peu plus loin, nous découvrons les principaux aliments du moyen âge,  les épices, les fruits, les légumes, etc... 




Le soleil était au rendez-vous pour ce week-end de fête, le samedi bénéficiait d'un petit vent du nord très agréable, le dimanche sera bien plus chaud, avec un soleil accablant.  



Sur la place de l'église différents ateliers étaient installés, des créatrices de bijoux, des apiculteurs, un atelier pour les enfants, une couturière, une potière, un conteur.





Un atelier qui à fait de nombreux heureux.


Il y a des activités qui nous paraissent magiques, d'autant plus magiques lorsque l'art et la maitrise sont présents. La potière Tiphaine Bohla en est l'exemple, son geste sûr nous laisse croire que son art est facile, mais il faudra au moins six ans de pratique pour arriver à monter une pièce sans trop de problèmes.


Un peu de terre, un peu d'eau, et toute la délicatesse d'un geste sûr.




Il faut conserver ses mains mouillées pour permettre un touché lisse et monter la terre.



Petit à petit le pot de terre se forme, les galbes se dessinent, le col marque la fin du tournage.




La poterie est terminée, il faut la placer au séchage, plus tard il y aura des décorations, puis la cuisson.




La magie opère, les enfants sont curieux de nature, et voir apparaitre entre des mains expertes d'un morceau de terre, un vase, illumine leurs yeux.


Une belle rencontre et un travail qui à captivé plus d'un visiteur, tous redevenus enfants devant la beauté du geste maitrisé de Tiphaine Bohla.


Une autre très belle rencontre, La Mesnie du Corbeau et son atelier de tissage et de teinture.


Nous avons eu la chance d'assister à des démonstrations de tissage avec un astucieux système de plaquettes permettant de réaliser de remarquables dessins.



En tournant un nombre de fois défini, vers l'avant ou l'arrière les plaquettes, les fils se positionnent de telle manière qu'un dessin apparait sur le métier. Une analogie avec le binaire informatique apparait avec évidence !


La Mesnie du Corbeau nous parle également des teintes naturelles utilisées à l'époque médiévale, de leur mise en oeuvre et de la tenue remarquable de ces coloris dans le temps.


La palette de couleur est impressionnante !






Dans les ruelles du village nous découvrons des personnages inquiétants...



La fête se déroulant sur deux journées, le samedi soir un certain nombre d'activités sont proposées, spectacles, musique et danse. Malheureusement le choix du principal lieu d'activité a été choisi sans penser aux spectateurs. La majorité des gens qui avaient fait l'effort d'être là ont donc eu la déception de ne pas pouvoir dans de bonne condition assister aux spectacles.
Trop de monde pour un site déjà encombré par le chapiteau des repas et bien trop exigu et en retrait. Dommage pour ce loupé.








Commençons cette seconde journée par de la musique en compagnie des goliards.










Durant la fête la possibilité de se laver dans un bain public était proposée, les courageux avaient droit à des massages !







L'association AMHE de rochemaure était présente.







Un dernier spectacle et nous quitterons la fête médiévale jusqu'a la prochaine édition, que ceux que j'ai oubliés me pardonnent, merci pour leur présence et à bientôt !







Aucun commentaire:

Publier un commentaire